★ Vivre la gratitude au quotidien ★

Je mets de la gratitude dans ma vie

J’ai décidé de tester plus intensément la gratitude. C’est en lisant un livre (de Neale Donald Walsch pour ne rien te cacher) que j’ai eu envie d’éprouver plus de gratitude dans ma journée. Comme ça, pour voir. Il paraît que ça rend la vie magique…?

Déjà, c’est un sentiment que j’éprouve naturellement de plus en plus dans ma vie. Peut-être parce que j’ai l’esprit moins occupé, que je suis globalement plus positive qu’avant, que je me sens mieux, ou simplement que je prends plus le temps de le ressentir.

 

Gratitude – une attitude de grâce ?

Appliquer la gratitude est recommandé par la plupart des courants spirituels ou de développement personnel. Ok, mais ça n’est pas toujours évident… Je dirais qu’en fait cela dépend bien plus de notre état intérieur que des conditions extérieures. La gratitude, c’est une attitude intérieure, et on peut s’entraîner à la ressentir. Plus on en prend l’habitude, plus on peut le faire facilement quand on le souhaite, jusqu’à pouvoir en éprouver quoi qu’il se passe…mais là ça demande un haut niveau de maîtrise ! (que je n’ai pas bien entendu).

Au début, on peut commencer à l’assimiler à de la reconnaissance pour quelque chose qui s’est produit. Le plus simple étant d’éprouver de la gratitude quand quelqu’un qu’on aime nous a fait quelque chose de gentil. Puis on en éprouve pour de plus petites choses, le sourire de la voisine, le geste aimable d’un inconnu… On peut aussi avoir de la gratitude pour des choses plus générales, comme la vie ou la beauté de la nature. On s’habitue également à en éprouver pour des choses qui ne se sont pas encore manifestées (par exemple, pour cette opportunité professionnelle qui va se présenter), ou pour un état d’être (par exemple, pour le fait d’être aimé, ou en bonne santé).

On étend ensuite notre gratitude à nos expériences de vie, même celles qui sont désagréables, car quelque part elles nous apportent aussi un bénéfice…(bien que parfois ce bénéfice ne soit pas flagrant ou immédiat). Et là, soyons honnête, ça devient plus difficile. Sur le moment ça nous semble même impossible. Il nous faut souvent du temps, pour accepter, ‘digérer’’… Ce n’est que plus tard qu’on pourra avoir de la gratitude – éventuellement. Il m’est arrivé plusieurs fois de ressentir a posteriori un profond sentiment de gratitude pour des choses douloureuses qui me sont arrivées.

Et bien sûr, on pense à exprimer de la gratitude… envers soi-même ! Bah oui, tu as déjà pensé à tout ce que tu t’apportes dans ta vie ?  Et quand tu fais des efforts, que tu te permets d’évoluer à travers les expériences que tu vis, n’est-ce pas un cadeau que tu te fais ?

 

Quel est l’intérêt de chercher à éprouver de la gratitude ?

Il paraît que ça transforme la vie ! Mais « il paraît », ça ne suffit pas : il faut essayer, faire l’expérience, tester par soi-même, avant de pouvoir se faire son propre avis (qui ne s’applique qu’à sa propre vie). Chacun détermine ainsi sa vérité. Et c’est ce que je t’invite à faire.

Pour ma part, mon premier jour de ‘test-gratitude’’ m’a placée dans un état d’esprit positif, ce qui fait que j’ai passé une très bonne journée ! J’ai appréhendé les événements d’une façon différente. Je ne me suis pas énervée contre le chien (qui n’y est pour rien). Au contraire, nous avons joué et passé joyeusement du temps ensemble. Et bien, rien que pour ça, je suis contente d’avoir fait l’effort ! J’ai ressenti plus de Paix intérieure.

Après plusieurs jours, je remarque aussi que la gratitude (comme les autres sentiments élevés) facilite la réception des idées. Je veux dire que nous sommes alors suffisamment légers intérieurement, et cet état aide à percevoir ce que nous souffle notre intuition.

Voici un exemple. Je réfléchissais depuis quelques temps à la façon de confectionner un support pour la pierre de sel des chevaux. Quand j’ai commencé à rassembler le matériel, j’ai clairement ressenti en moi deux intuitions, à la fois pour trouver une boîte en bois qui protège la pierre de la pluie, et ensuite un revêtement pour protéger cette fois le bois (et tout en récup’!). Des solutions que mon mental seul n’avait pas réussi à trouver jusque là. Bref, ce qui est intéressant, c’est que j’étais disposée intérieurement à recevoir ces idées. Les pensées de rumination et les sentiments lourds occultent l’intuition.

Je suis certaine qu’il y a de nombreux autres effets bénéfiques ! Ce ne sont là que deux effets que j’ai constaté rapidement.

 

Un effort à faire

On ne va pas se mentir, introduire plus de gratitude dans son quotidien demande quelques efforts. Tout n’est pas tout beau tout rose non plus…

J’étais occupée au fond de mon terrain (à installer ladite pierre de sel !), et le chien se met à aboyer dans la cour. Il aboie. Il aboie. Il aboie… Sympa pour les voisins. Évidemment, je suis trop loin pour qu’il daigne m’écouter. Il continue à aboyer, pour rien selon mon point de vue, pour quelque chose d’hyper-important selon son point de vue (du genre, un piaf qui passe). Je sens la colère monter en moi. Ça me crispe, je vocifère, je fulmine et deviens même vulgaire… Tu remarques qu’il me reste des progrès à faire en gestion des émotions !

Et là je repense à mon test de gratitude. Ça me demande un grand effort intérieur pour dépasser ma colère. Accepter les aboiements comme faisant partie de ce qui est. Respirer calmement. Prendre ma responsabilité : si je choisis de ne pas remonter jusqu’à la cour (hé, c’est fatiguant !), je ne peux pas me plaindre que le chien continue à aboyer. Et puis, c’est moi qui ai voulu adopter ce sale cabot ce chien… La colère fait place à une sorte de douleur. Je me sens agressée par tant de bruit ; je comprends que j’ai besoin de respect. Et ce chien… bah, c’est un chien. Je lâche prise.

Le chien a cessé d’aboyer (coïncidence ou synchronicité ??).

Et au final… j’en arrive à avoir de la gratitude ! Le chien m’est d’une aide précieuse pour apprendre à gérer mes émotions ! Et en vrai, je l’aime énormément, mon chien d’amour (ceux qui ont des animaux me comprendront, les autres pourront dire que je suis gaga et ils auront raison).

 

Un petit exercice de l’instant

Je t’invite à repenser maintenant à un événement passé ou à une personne pour laquelle tu as énormément de reconnaissance. Ressens en toi la gratitude et repère ce que ça te fais. Quelles sont les sensations physiques ? comment te sens-tu émotionnellement ? est-ce que tu te sens bien, léger, vibrant ? ou lumineux ? ou encore ouvert ? En théorie les effets doivent être très positifs, puisqu’il s’agit d’un sentiment élevé, proche de l’Amour ! 😉

Allez, prends quelques instants pour le faire, là, tout de suite !

(Tu le fais bien, hein ? Parce que moi je le fais en même temps que je t’écris !)

Alors, si je pense à [ceci avec telles personnes – pensées privées]…

Hummm… j’ai une sensation de douce chaleur, dans tout le corps et encore plus au niveau du cœur. Je sens mon cœur s’ouvrir. Et ça me fait comme des vibrations qui montent depuis mes pieds jusqu’à ma tête. Je me sens lumineuse. J’ai l’impression d’être dans un monde de lumière. J’ai de très jolie images qui m’arrivent, des nuages roses, du soleil. Je me sens en paix. Ah ! un sourire m’est venu tout seul !

Bien entendu, ce sont mes ressentis très personnels, ça peut être tout à fait différent pour toi ! (Hé, t’es pas obligé d’avoir des images du monde des bisounours comme moi !)

Si tu n’es pas parvenu à réaliser l’exercice, ce n’est pas grave. Sois simplement attentif à la prochaine occasion au cours de laquelle tu ressentiras de la gratitude. À ce moment-là, tu pourras prendre quelques minutes pour te concentrer sur ce que tu ressens.

 

Plein de gratitude pour toi

C’est le moment idéal pour t’exprimer ma reconnaissance <3

A toi qui prends le temps de me lire, j’ai maintenant envie de dire : merci ! J’éprouve énormément de gratitude pour ton intérêt et ton soutien 🙂

Je te propose maintenant un peu d’écriture pour te faire du bien. J’aimerais que tu m’écrives dans les commentaires :

1) une chose/une situation/une personne pour laquelle tu as de la gratitude aujourd’hui

2) une raison qui te permet d’avoir de la gratitude envers toi-même

Et j’insiste sur le point n°2 hein 😉 ça participe à l’Amour de soi !

Je commence pour mettre un premier exemple et après c’est à toi.

Au plaisir de lire tes réponses 🙂

Avec Amour et Gratitude,

Fanny

 

57 thoughts on “Je mets de la Gratitude dans ma Vie”

  1. Bonjour Fannys

    Je te remercie pour ton blog que je viens de découvrir… et ce pile au moment où j’en ai énormément besoin… clair, léger comme une plume et rafraîchissant… <3

    Méga Méga gratitude à mon amie de toujours (sœur que je n'aie pas eue!) que j'ai perdu de vue durant 10 ans : ( … la vie… et qui dès mon appel et tous les suivants et mes nombreuses visites depuis maintenant 4 mois est là pour moi, m'apporte une écoute et un soutien sans faille.

    Gratitude à moi même pour les 11 mois difficiles que je viens de passer en compagnie de tout ce chagrin mortel mais qui va surement me libérer de toutes mes blessures que j'avais laissé en suspend depuis trop longtemps… Y encore du boulot !!!

    Merci merci merci Fannys <3

    1. Bonjour

      Merci beaucoup pour ton beau commentaire ! Heureuse que mon blog te plaise 🙂
      Bravo à toi pour cette gratitude que tu exprimes ici !

      Je te souhaite une vie pleine de Lumière

      Fanny

  2. Merci Fanny’s pour les clés et les pistes de « mon cheminement intérieur ».
    L’introspection n’est trop mon truc mais je veux bien jouer le jeu.
    Gratitude envers quelqu’un ? OK.
    Envers un ami de toujours perdu pendant 15 ans, oui 15 en raison de la manipulation de son épouse psycho-rigide intransigeante. Et à « l’occasion » de nos veuvage respectifs nous nous sommes retrouvés depuis 21 mois maintenant « comme avant ». Nous nous rencontrons souvent comme pour conjurer toutes ces années de forte amitié perdue. Brisant les barrières viriles qui étouffent les sentiments, nous nous sommes dits et prouvés de la gratitude et comme cela fait du bien !
    Gratitude envers moi ?
    Soit, je suis « fier » d’être bénévole dans une asso d’aide à la personne car j’ai su rebondir après mon veuvage en suivant le chemin de mon épouse qu’autrefois j’accompagnais déjà dans cette asso. Quelque part Elle continue à vivre à travers moi, sans morbidité…
    Me voilà au bout de cet exercice que vous nous avez conseillé et cela m’a apporté un peu plus de paix intérieure sans que j’aie honte de cet « altruisme » complaisant envers moi-même !

    1. Wouahou, merci beaucoup pour ce partage, et bravo à toi !
      Bravo aussi pour cet exercice d’introspection, alors même que « ce n’est pas trop ton truc ».

  3. 1) gratitude envers cette femme inconnue qui m’a invité à déjeuner car elle est inquiète pour sa fille qui est devenue ma belle fille du fait que je vive avec son père; et cet home n’est pas très correct avec moi; nous avons discuté à bâtons rompus; et je l’ai rassuré que je ferais ce qu eje peux pour sa fille
    2) gratitude envers moi qui suis très optimiste quand à la suite de notre relation

  4. 1)
    coucou Fanny; j’ai de la gratitude envers cette inconnue qui m’a invité à déjeuner; et qui est la mère de ma « belle-fille »; je vis avec son père depuis peu et la petite s’est attachée à moi, par contre son père n’est pas du tout correct avec moi; la maman est donc inquiète pour sa fille qui risque de ne plus me voir… Nous avons eu une conversations à bâtons rompus, très constructive.
    2) j’ai de la gratitude envers moi car je suis courageuse d’affronter cet homme, je suis forte et je suis très optimiste quand à la suite de notre relation.

    1. Bonjour Jeannine,

      Je te remercie d’avoir publié ton témoignage de gratitude !
      Bravo à toi pour ta force et ton optimisme, mais surtout bravo pour la gratitude envers cette personne et envers toi-même !

  5. Salut Chère Fanny,

    1) Quand j’ai reçu ton article et ton blog avec tes dessins vivants et très visuels, j’éprouve beaucoup de gratitude vis-à- vis de toi, tellement que j’apprécie beaucoup tes explications claires. Merci beaucoup !!

    2) En ce qui me concerne, la gratitude que j’eprouvre envers moi-même, c’est de comprendre que mon silence suite à des petites critiques de mon mari sur mon comportement me rend mal à l’aise. J’aurais dû lui répliquer de manière satisfaisante .

  6. Bonjour
    Fanny

    Tout d’abord un grd merci pour tes écris qui font toujours du bien qd on les lis et qui sont Si bien exprimer avec une simplicité et un naturel très agréable et font l’objet s’imprègne avec joie.

    1) j’éprouve de la gratitude pour un Coach que je suis maintenant depuis 1an et demi (David Komsi) et qui m’a permis de développer ma confiance en moi et de développer mon potentiel intérieur ainsi il m’a permis de trouver ce que je voulais faire de ma vie pour ma reconversion professionnelle, aider les autres à mon tour comme un passage de flambeau et v’edt un projet qui éveille énormément de joie en moi.

    2) en ce qui me concerne la gratitude que j’éprouve envers moi même est de ne jamais rien lâcher quant à mes aspirations qui me poursuive depuis tout bébé déjà, et malgré toutes les épreuves vécues, comme une petite voix intérieure, sans doute la voix de mon cœur, de mon Ame qui m’a toujours rappeler que le plus important pour moi était de ne jamais arrêter d’apprendre, d’évoluer, de me remettre en question et d’avoir eu le courage d’affronter mes démons intètieurs, mes blessures pour devenir la meilleure version de moi m’aime.
    Et j’ai encore du boulot mais c’est ce que j’aime, l’idée de ne jamais arrêter de découvrir la vie et toute sa magie …..

    Encore toute ma gratitude à toi Fanny, qui nous véhicule bcp de bienveillance, de tendresse et d’amour à travers tes messages
    🙏🙏🙏💜💚❤️

    PS : moi aussi j suis un vrai Bisounours
    😉😊😜

    1. Bonjour Sandra,
      Je te remercie 🙂
      Bravo pour ton parcours !

      Aaaaah je suis contente de pas être la seule au pays des bisounours !! 🙂 hihi

  7. Hello Fanny,
    Ton article tombe encore une fois à pic ! Encore merci pour tes écrits qui me font un bien fou en cette période de remise en question!
    Par rapport à ta proposition d’écriture voici ce à quoi je pense :
    1. J’ai beaucoup de gratitude envers toi en ce moment, car je viens de lire ton article bienveillant, et cette gentillesse que tu partages à travers tes mots et tes dessins. Mille mercis !
    2. En ce qui me concerne, cela est difficile de trouver de la gratitude envers moi-même. Peut-être le fait de vouloir arranger les choses avec quelqu’un dans ma vie en ce moment, d’essayer d’aller au-delà de certaines choses pour le faire.
    Voilà 
    Passe un bon weekend ! A bientôt !
    Marie

    1. Bonjour Marie,
      Merci beaucoup 🙂
      Toi aussi tu mérites de recevoir ta gratitude, si si !! 😉 Bravo d’avoir trouvé quelque chose !

  8. Bonjour Fannys,
    J’ai de la gratitude pour des personnes telles que toi, que je découvre, rencontre, au bon moment et qui me permettent de poursuivre mon chemin de Vie, de mieux me connaître, de vivre avec conscience… J’ai de la gratitude aussi pour ces petits riens du quotidiens qui remplissent mon coeur : les douces couleurs d’un lever ou coucher de soleil, les petites mésanges qui arrivent dans le jardin juste quand je prends mon petit déjeuner, un faisan ou un héron dans un champ, un vol d’oies au dessus de la maison, un joli sourire échangé, etc…
    J’ai aussi de la gratitude envers moi-même pour le chemin que j’ai déjà parcouru jusqu’ici et qui m’a appris et m’apprends encore à me connaître, m’aimer, être sereine…
    Et puisque nous sommes en ce début d’année, très belle année à vous tous ! Que l’harmonie, la sérénité, l’amour, vous accompagnent en tout ce que vous entreprenez !

    1. Bonjour Bérengère,
      Merci pour ton partage, ces petites choses du quotidien sont merveilleuses c’est vrai 🙂
      Bravo à toi pour cette gratitude envers toi-même <3

  9. Bonjour Fannys,

    merci pour cet article ô combien utile, et d’actualité 😉

    Je suis ravie de savoir que tu as des compagnons équins et un compagnon canin (moi aussi j’ai les 2 et je les adore !).
    L’histoire avec ton chien m’a fait penser à un extrait de l’excellent « La maîtrise de l’amour » de Don Miguel Ruiz (le même qui a écrit les 4 accords toltèques), et que je te partage avec plaisir :

    « Imaginons par exemple votre relation à votre chien. Il sait comment établir une relation parfaite avec vous. Lorsqu’il se comporte mal, que faites-vous ? Lui ne se soucie pas de ce que vous faites ; il vous aime, tout simplement. Il n’a pas d’attentes. N’est-ce pas merveilleux ? Mais qu’en est-il de votre petite amie, de votre copain, de votre mari ou de votre femme ? Eux, ils ont plein d’attentes et celles-ci changent tout le temps.
    Le chien est responsable de sa moitié de relation qu’il a avec vous. Une moitié de cette relation est donc tout à fait normale : celle du chien. Lorsque vous rentrez à la maison, il aboie, il agite la queue, il halète parce qu’il est heureux de vous voir. Il joue très bien son rôle et vous savez que c’est un chien parfait. Votre rôle est aussi presque parfait. Vous assumez vos responsabilités : vous le nourrissez, vous en prenez soin, vous jouez avec lui. Vous l’aimez sans conditions ; vous feriez presque n’importe quoi pour votre chien. Vous assumez votre rôle parfaitement et lui, le sien. »
    (p 70- 71)

    Et pour ta proposition d’écriture :
    1) je suis reconnaissante aujourd’hui à la patiente qui m’a envoyé un courriel pour exprimer son mécontentement au sujet de notre consultation d’hier… ce qui est une merveilleuse occasion de m’exercer à la Communication Nonviolente (CNv) 🙂

    2) je me remercie tellement de m’être offert ces 3 modules de formation à la CNv, qui me permettent d’être bien plus sereine dans mes relations avec les autres, et dans ma relation à moi-même 🙂

    Longue vie à ton blog !

    1. Merci Wendy pour cet extrait !
      C’est un bon rappel, j’avais beaucoup aimé ce livre mais ça fait longtemps, j’ai envie de le relire pour me rafraîchir la mémoire 😉
      Et oui les animaux sont de grands maîtres de l’Amour inconditionnel ! (je remarque combien le chien autant que les chevaux m’enseignent de belles leçons de vie).
      Bravo pour ton parcours en CNV <3

    1. Merci Nathalie,
      Courage, il y a plein de choses positives et de belles initiatives qui se mettent en place, de plus en plus !
      On peut trouver du sens dans ce monde en tournant son regard vers ce qui est beau…
      Je t’embrasse <3

  10. Bonjour,

    J’éprouve de la gratitude pour Pascale qui m’a amené faire un tour en foret, alors que je venais de vivre une déception, ça m’a permis de lui raconter mon histoire et de me ressourcer auprès des arbres.
    Et j’éprouve de la gratitude pour moi même car j’ai toujours gardé espoir d’être un jour plus heureuse. Je n’ai jamais arrêté de chercher et découvrir des de nouvelles occasions d’évoluer et de me faire du bien. Et je continue donc non seulement j’ai beaucoup avancé et c’est très agréable, mais en plus, ce n’est pas terminé.
    Et j’ai de la gratitude pour toi Fanny qui nous permet ce petit exercice qui n’a pas l’air de grand chose mais qui est beaucoup plus important qu’il n’en a l’air. Merci

  11. 16. J’eprouve Une immense gratitude pour Nico V qui avec un simple regard m’a éclairée de l’intérieur, a rallumé la lumière qui était en moi et m’a montré le chemin…
    J’éprouve de la gratitude pour moi pour avoir su ouvrir mon cœur et suivre ce chemin vers l’amour de moi, vers la reconquête de ma vie…
    Merci à toi aussi Fanny qui égaye ma journée et me permet d’exprimer cette gratitude…

  12. J’éprouve de la gratitude pour toi, Fanny, qui rappelle les fondamentaux, et pour Michèle Lavedan, une prof de yoga qui m’a ouvert des perspectives incroyables il y a une dizaine d’années !
    Je me remercie pour le chemin parcouru dans la connaissance du Soi intérieur, et pour les bonnes résolutions que j’ai prises en 2018… et que je respecte : méditer tous les jours et m’offrir une séance de yoga par semaine.
    Au plaisir de te lire à nouveau Fanny 🙂

  13. 1/ j’ai en moment même de la gratitude pour mon chef qui vocifére dans son bureau car il me montre par son comportement combien le mien a changé
    2/ du coup j’ai de la gratitude envers moi pour tout le parcours spirituel qui est le mien depuis qq années.
    Merci Fanny pour tout tes partages. Ils me nourrissent bp.
    Sabine.

  14. 1/ J’ai de la gratitude pour les rencontres que j’ai faites dans ma vie, qui m’ont apporté de l’amour ou de l’amitié , et pour toutes celles à venir
    2/ J’ai de la gratitude pour moi-même, car j’ai décidé d’accepter de m’aimer, même si c’est difficile

  15. Je viens d’appeler ma maman qui vit à 1000km de moi, c.est son anniversaire aujourd’hui et j’ai mon coeur maintenant qui est submergé d’amour et de gratitude envers ma mère qui m’aime sans conditions ( et je n’étais pas toujours facile à vivre ) …pareil por mon père qui est toujours là pour moi et on n’a pas toujours eu des rapports harmonieux…et surtout gratitude qu’ils soient toujours ensemble tous les deux et qu’ils s’aiment très très fort…c’est tellement beau après 57 ans de mariage …mon père a surpris ma mère ce matin avec de la musique, des fleurs et un voyage à salzbourg pour aller voir la flûte enchantée …donc gratitude infinie envers mes parents …et c’est vrai que ça ouvre le coeur et fait pétiller les bulles de bonheur

    Gratitude envers moi c’est difficile aujourd’hui …je passe une période douloureuse en ce moment et c’est bien vrai ce que tu as dit à propos de çelà…que c’est difficile d’éprouver de la gratitude pour des choses qui font mal , ou des choses qu’on n’arrive pas à digérer…mais en y réfléchissant bien j’ai de la gratitude envers moi de ne plus cacher mes ressentis par peur des réactions des autres, par peur de ne pas être parfaite et de vouloir absolument correspondre aux attentes d’autrui, surtout de ceux que j’aime…je sais que ça fait mal aujourd’hui mais j’ai de la gratitude pour mon courage et pour ce que je vais apprendre.

    Et merci pour ton article qui apparaît juste au bon moment…car j’étais entrain de m’enfoncer dans mon mal être 💜💜💜💜💜

    1. Merci Sylvie pour ton partage et la belle histoire de tes parents.
      Et bravo à toi ! C’est courageux d’oser montrer ses ressentis, d’arrêter de les cacher.
      Et super d’avoir trouvé de la gratitude pour toi-même <3

  16. Merci la vie ! Pour ce qu’elle m’offre …pour la chance que j’ai eu de naître ici en Belgique où mon frigo est plein, où l’eau coule de mes nombreux robinets, où j’ai des wc à tous les étages, des produits de toilette parfumés, un dressing multi saisons (il faut ça ici) , de quoi me chausser confortablement…et tout ça sans être « riche ». Alors oui, je suis dans la gratitude au quotidien.
    Je le suis également pour la paix dans mon coeur et avec tous ceux qui m’entourent. Merci pour le chemin spirituel qui m’amène jusqu’ à toi pour illuminer encore plus mon quotidien. Sonia Bastin

    1. Merci Sonia pour ton partage, c’est tellement ça : avoir de la gratitude pour toutes ces choses du quotidien qui nous entourent déjà ! 😉
      Bravo à toi <3

  17. 1) Aujourd’hui, j’ai beaucoup de gratitude pour les rencontres de la vie.

    J’ai rencontré dans l’avion, au retour de métropole en octobre 2017, un homme qui a tout de mon père (parfum, mallette de travail, signe chinois, amour du bon wisky, bricolleur, 2 filles) qui s’avère être un collègue de travail (venu en Nouvelle-Calédonie pour travailler dans la direction dans laquelle je suis) qui porte le même prénom que le meilleur ami de mon père de qui je crois j’étais secrètement amoureuse, qui a une femme qui s’appelle comme ma soeur….

    Que de coïncidence ou répercussion d’éléments communs… pour me guider sur ce chemin de résolution du complexe d’Oedipe qui a bien ennuyé mes relations avec les hommes. Cet homme et la relation qu’on tisse me réconcilie avec mes pensées envers moi et envers les hommes. Je ressens paillettes ou coussins tout autour de moi quand je ferme les yeux et un sourire béas yeux ouvert et fermés quand je pense à nos moments de complicités 😉

    2) Aujourd’hui, je ressens beaucoup de reconnaissance envers moi, le chemin parcouru, tous ces frissons qui m’envahissent quand j’ai envie de faire quelque chose pour moi, de me faire plaisir. Mais aussi ces frissons qui viennent quand j’ai respecté ce qu’il se passe à l’intérieur de moi et dire « non, je ne peux pas maintenant » à quelqu’un qu’on aimerai aidé ou qu’on apprécie simplement.

    **MERCI FANNY pour cet article!! j’ai bien rigolo, c’est comme si je te voyais avec ton chien d’amour ^^ bisous

    1. Merci Mélanie pour ce beau partage plein de sincérité ! Bravo pour ton parcours <3
      Et oui, la vie nous apporte les synchronicités qui nous aident à avancer 😉

  18. J’étais d’un naturel grognon, l’ours des bois mal léché mais toujours habité d’un vents fantasque qui paraît contradictoire. Il y a peut j’ai rencontré une Amie qui vibre la joie de vivre et par nos échange me ramène à la source et je peu dire qu’elle m’a fait découvrir la gratitude en moi, et ton texte Fanny m’a mis le doigt dessus, je t’offre toute ma gratitude pour cela.
    Et pour moi même oooooo oui que j’en ai de la gratitude d’avoir franchis toutes ces expériences parfois dramatique et toujours présent pour mes proche et mes Amis.
    Merci à nous tous de ce révéler.

  19. 1. Bien que nous soyons en froid depuis plusieurs années, j ai énormément de gratitude envers ma soeur qui a su me soutenir quand j en avais besoin.

    2. J ai de la gratitude envers moi même pour les nouveaux chemins de vie que j ai mis en place ces dernières années.

    Merci Fanny.

  20. Merci Fanny, encore une belle étape qui renforce (encore) le plaisir de te suivre.
    J’ai trouvé dans certains textes de philosophie bouddhique une raison de continuer le cheminement de l’existence.
    Te lire me conforte dans ce travail… autant quotidien que nocturne.
    L’expression de la gratitude me fait penser à la chanson « Gracias a la Vida » de Violeta Parra, joliment reprise par Joah Baez.

  21. Merci Fanny et gratitude a toi ….J’ai de la gratitude pour mon chat qui m’attend tous les soirs pour venir dormir avec moi ,à deux on se tient chaud au coeur et à l’ame .
    De la gratitude pourmoi pour avoir préparé mes cours et corrigé mes copies dans la bonne humeur et la légéreté…je me félicite , surtout que j’ai finis plus tot que d’habitude et j’ai pris le temps de boire mon thé en pleine conscience .
    Claire

  22. Tous les matins au réveil et tous les soirs avant de m’endormir, je pratique la gratitude..
    Pour un rayon de soleil que j’entraperçois au travers de ma fenêtre ouverte alors que je suis encore sous la couette toute chaude (et en Belgique, je t’assure que c’est rare, le rayon de soleil 🙂 pour le fait d’être dans mon pti lit bien au chaud et qu’il fait froid dehors, pour un sms gentil, pour une balade dans les bois avec les chiens, pour un coup de fil drôle, pour le froid du vent qui souffle dehors, et qui me permets de mieux respirer, pour une conversation pleine de compassion et d’écoute, pour le fait d’avoir qlqs amis vrais, d’avoir recommencé à chanter en duo avec une amie et aimer ma voix, pour une fois….:-)

    Pour le fait de méditer tous les jours depuis 4 ans au réveil et me sentir de plus en plus apaisée….

    Merci Fanny d’être zen et drôle en même temps 🙂

    1. Merci Muriel pour ton partage inspirant <3
      C'est une belle pratique que tu as, et tes exemples sont pleins de douceur et de poésie 🙂

  23. 1) J’éprouve de la gratitude pour un ami rencontré il y a peu et qui, malgré mes sautes d’humeur liées aux difficultés vécues pour le moment, prends tout de même la peine de demander régulièrement de mes nouvelles. Je sais qu’il prend sur lui car je ne réponds pas à ses attentes, mais il passe au-dessus. J’apprécie qu’il réalise cet acte de gentillesse désintéressé, du coup.

    2) Je ressens de la gratitude envers moi-même aujourd’hui car j’ai appris à lâcher-prise sur mon complexe de paresse (peur de ne jamais assez en faire). Je suis plutôt angoissée et j’ai été attentive au besoin de repos, de laisser cette angoisse s’exprimer plutôt que de la contrer. Je me sens plus sereine, plus respectueuses envers moi.

    Merci Fanny!

      1. Bonjour Fannys,
        Je viens de tomber sur ton site par hasard…enfin pas tout à fait par hasard, je cherchais un peu d’aide pour arrêter de culpabiliser ! Quel joli étonnement ! Je ne savais pas (ou plus) que qq’un comme toi pouvait exister ! Je me sens souvent très seule avec mes idées Bisounours dans ce monde de brutes ! Ma sensibilité est mise à rude épreuve depuis toujours (enfin plus ou moins) mais particulièrement depuis bientôt 10 ans… et en écrivant ça j’ai l’idée subite d’avoir la 1ère place (pour 1 fois !) dans l’ordre de mes gratitudes (charité bien ordonnée…😉) Donc :
        1: j’ai de la gratitude envers moi pour ma résistance, mon endurance et mon courage dont je prends conscience seulement maintenant (un peu grâce à toi !😘donc un grand MERCI à toi au passage !!!!) Et qui fait que j’ai pu traverser toutes ces années sans avoir tenté de mettre fin à mes jours !!!
        2: j’ai de la gratitude envers ma mère (-poule), mon mari, mon fils et mon amie Audrey pour leur soutien inconditionnel, leur présence et leur amour pour moi ! Merci à eux !

        Au plaisir de te lire Fanny ! 😁
        Porte toi Bien, et MERCI d’exister et de «bien «être» ou «bien naître» !

        1. Bonjour Estelle,
          Merci beaucoup pour ton témoignage très touchant ! ❤
          Oui j’ai des idées un peu Bisounours, ce qui ne m’empêche pas de vivre aussi des émotions désagréables lol.
          Bravo bravo de te donner la première place dans ta gratitude !!
          Merci pour ton beau message de gratitude
          Plein d’Amour à toi ❤

  24. 1 J’ai de la gratitude envers une collègue qui m a demandé des nouvelles de ma maman malade
    2 j arrive à pardonner et à recréer des liens quand la situation semble compliquée avec les personnes

  25. 1) merci à ma sœur jumelle pour les éclats de rire partagés aujourd’hui
    2) merci à moi, pour m’aimer, prendre soin de moi, avancer dans le chemin de la Vie

  26. Allez, je commence :
    1) une chose/une situation/une personne pour laquelle tu as de la gratitude aujourd’hui :
    J’éprouve une très grande Gratitude pour mes parents qui m’ont toujours soutenue, même lorsque mes choix m’écartaient du chemin tout tracé

    2) une raison qui te permet d’avoir de la gratitude envers toi-même :
    Je dépasse mes peurs et écoute de plus en plus mes ressentis profonds, ce qui m’amène à être de plus en plus moi-même avec authenticité.

    Et vous, quels sont vos deux exemples personnels ?

    1. 1) j’ai de la gratitude pour mon mari aujourd’hui qui m’a regardé avec fierté et qui m’a dit que j’étais très forte vis à vis de ma maladie
      2) j’ai de la gratitude pour moi-même car je me trouve courageuse et optimiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.