Notre attitude influence notre vie.

« Notre attitude influence notre vie » : je me demande si ça ne paraît pas un peu présomptueux d’affirmer ça ainsi, parce que ça implique une certaine responsabilité de ce qu’on vit. Et pourtant… c’est ce que j’ai expérimenté. C’est ce qu’une personne de ma famille a expérimenté. Je veux dire, expérimenté consciemment, parce qu’il me semble que nous l’expérimentons tous, mais que nous n’en sommes pas tous conscients. Parfois nous nous croyons impuissants, nous avons l’impression de ne pas pouvoir agir sur notre vie. Nous disons : c’est le hasard, la chance, le destin… Je ne crois pas à l’existence du hasard. Je crois que nous créons notre chance, avec notre état d’esprit, notre attitude, nos croyances. Bien sûr, nous ne maîtrisons pas tous les événements de notre vie, mais nous pouvons choisir la façon dont nous y réagissons. Nous pouvons aussi influencer les situations que nous vivons.

Je te propose aujourd’hui à la fois deux histoires en BD et une vidéo. La vidéo est complémentaire à l’article, et les dessins qu’elle contient sont bien différents !

Le dessin de la vidéo est disponible dans l’espace abonnés ici : accéder à l’espace abonnés

 

La qualité de nos relations sociales dépend de notre façon d’être

Voici donc la première histoire pour illustrer cela : c’est une histoire vraie, vécue par ma belle-sœur.

Emmener ses enfants à l'école, marcher en regardant ses pieds

 

Devant l'école, bonne journée ma fille !

 

Les autres mamans parlent

Les autres mamans discutent entre elles

Moi je connais personne, on discute jamais avec moi

attitude triste, nuage gris

Puis un jour…

Un cadeau de la Vie

La Vie nous apporte un cadeau, sous la forme d’un événement, d’une expérience.

J'ouvre mon cadeau

Je dis « cadeau », mais bien souvent, ce n’est pas de cette façon que nous le voyons. Bien souvent, nous ne voulons pas vivre cet événement, et préférerions faire marche arrière. Bien souvent, nous appelons cela un malheur.

Hé, c'est pas un cadeau ça, c'est une situation douloureuse ! Ça fait souffrir

Pleurs vis-à-vis de la situation douloureuse

Mais cet événement nous pousse à nous remettre en question. Parce que nous n’avons plus le choix, ou plutôt parce que le choix qui reste, c’est soit continuer à souffrir, soit changer quelque chose…Remise en question

Nous pouvons alors retirer une force nouvelle de notre expérience.Je me relève. Je suis forte !

Nous nous redéfinissons, nous faisons le choix d’exprimer une nouvelle version de nous-même.Je resterai droite ! Avancer d'un pas affirmé

Et cela change bien entendu notre façon de vivre.Nouveau quotidien, emmener ses enfants à l'école dans une attitude ouverte, positive et souriante

 

Devant l'école, avec le sourire

 

Une autre maman dit bonjour

Oh, elle me dit bonjour, alors que je ne la connais pas !

Echange de bonjours entre les mères

Rencontre d'une autre maman

Discussion avec l'autre maman

Il y a même quelqu'un qui m'a parlé !

Qu'est-ce qui a changé ?

oh !

 

Je crois que je sais !

Avant, j'avais une attitude fermée et je marchais en regardant mes pieds !

Alors que maintenant, je suis plus ouverte, et je souris !

J'en reviens pas comme mon attitude peut faire changer mon quotidien comme ça !

 

Alors maintenant, cet événement douloureux, le voyons-nous comme une chance ou un malheur ? Avons-nous une vision assez large pour en juger ? Reviendrions-nous en arrière, à l’ancienne version de nous-même ?

Je voudrais à présent te donner un second exemple. Une autre histoire vraie : en fait, une anecdote personnelle.

 

Ce n’est pas un accident, c’est moi qui ai créé cette situation

Et ce n’est pas non plus une question de malchance. Alors, voici ce qui m’est arrivé, en BD !

Mais tout d’abord, je te présente ma jument Tulipe, une jolie et gentille quarter horse éduquée à la monte western (un cheval de cow-boys quoi, mais avec un nom très français).

Tulipe la jument

 

Les chevaux sont très sensibles à notre état émotionnel. Ils le perçoivent et réagissent différemment selon qu’on est stressé ou détendu…

J'espère que ça va bien se passer... attitude stressée

Et ce jour là, je suis stressée. Mon attitude dénote cette tension.En allant chercher le cheval au pré

Je garde en tête un événement passé :

Précedemment... cheval qui se cabre

Et je regarde le présent à travers le filtre du passé.Oh, elle est tendue !

J'espre qu'elle va pas se cabrer... (cheval sellé)

Je vais commencer par la détendre... En fait, ce n'est pas le cheval qui a le plus besoin de détente, mais la cavalière !

 

Oh non ! Un tracteur !

Le cheval fait un écart, la cavalière tombe...

La cavalière est sonnée, tandis que le cheval broute tranquillement

Tulipe n’est pas paniquée plus que ça : tout de suite après avoir fait un écart, elle broute tranquillement… C’est bien mon attitude tendue qui l’a poussée à réagir brusquement. En attendant, je suis sonnée et j’ai des étoiles devant les yeux.

Le truc, c’est que Tulipe est habituée aux tracteurs. Habituellement, elle n’a pas peur. Alors pourquoi ai-je pensé qu’elle allait faire un écart ? Parce que j’étais stressée et que ma vision de la réalité était déformée. Et pourquoi n’ai-je pas éloigné simplement Tulipe du tracteur ? J’en aurais bien eu le temps, on parle d’un tracteur, pas d’une Ferrari… Et même, pourquoi est-ce que je suis montée à cheval alors que j’étais aussi tendue ? Bref, là où je veux en venir, c’est que je suis totalement responsable de ma chute.

Plusieurs semaines plus tard, la cavalière est confiante

Il m’a fallu du temps avant de me décider à remonter. Mais cette fois-ci, hors de question de refaire la même erreur : je ne monte à cheval que si je suis bien détendue et confiante. Elle monte à cru ! et tout se passe bien...

Cette fois, je monte même sans selle… et tout se passe bien !

 

Je me réapproprie mon pouvoir personnel

Quand je considère que mon attitude a une influence sur ma vie, je me réapproprie le pouvoir de changer ma vie. Je ne me positionne plus en victime du hasard. Je cherche à créer consciemment ma vie. J’adopte autant que je le peux un état d’esprit et une attitude favorables à ce que je veux vivre. Mais attention, il ne s’agit en aucun cas de culpabiliser quand quelque chose qui ne me plaît pas se produit ! Je prends alors note de ce qui s’est passé, je me remémore mon attitude. Je me demande ce qui a pu causé cet événement et pourquoi j’ai été amenée à le vivre de cette façon. Quels sont les leviers d’action dont je dispose ? Qu’est-ce que je suis en mesure de changer (en moi) ? Je teste, j’expérimente de nouvelles façons de faire, et je vois si cela me convient.

J’espère que ces BD t’auront inspiré(e) à reprendre toi aussi du pouvoir sur ta vie ! Je te remercie de les avoir lu jusqu’au bout.

Tu peux les partager sur les réseaux sociaux si ça te dit (pour cela, clique sur les boutons-compteurs de partage en bas de l’article) Merci ! 😉

Si tu souhaites être au courant dès qu’une nouvelle BD est écrite (et en même temps recevoir la BD sur l’Amour de soi que je t’offre avec plaisir !), tu peux t’abonner ici, c’est gratuit :

* Rejoins les 2,683 personnes déjà abonnées et reçois ta BD offerte :

 

Avec plein d’Amour,

Fannys

F pour Fannys

 

23 thoughts on “A quoi me mène mon attitude ?”

  1. Tout ça c’est bien vrai, je me suis retrouvée dans la situation de cette mère de famille mais dans un autre contexte. J’ai alors décidé d’afficher un sourire pour attirer à moi des réactions positives. Malheureusement, ça ne suffit pas. Il faut vraiment être bien avec soi même et ne pas être dans l’apparence. Maintenant tout va beaucoup mieux heureusement, mais ça demande un travail sur soi énorme, de nombreuses prises de consciences. Et si j’ai progressé et que j’en vois les résultats, je ne suis toujours pas entièrement satisfaite. Il y a encore des situations qui me blessent…. Mais je continue , je n’abandonne pas et je cherche encore …. Mais c’est passionnant, et tellement agréable quand de nouvelles améliorations surviennent )

    1. Merci Marie pour ton commentaire !
      Le sourire est excellent 😉 mais en effet, c’est tout un état d’être à avoir, et oui ça demande du travail… Heureusement, c’est de plus en plus agréable 😉

  2. Et oui ne plus subir , mais etre acteur !!!!! toujours agréable ce petit moment avec toi et ravie que tu sois entrée dans notre vie comme dis Marie. Bisous

  3. Mon dieu!!!!! Encore moi, j espère que mon message précédent est clair car après relecture…..je m aperçois que c est pas bien français « qu est ce que j ai dit ». 🤔Bonne soirée

  4. Et bien, que te dire de plus belle soeur, c est tout à fait ça, merci beaucoup pour ce petit clein d oeil que me conforte énormément dans ce que j ai vécu et qui est tellement vrai pour tellement de personne, pour tous d ailleur. Les expériences aussi douloureuses qu’ elles peuvent être, ne doivent pas être vécues comme des échecs, elles nous construisent mais d une force….. aujourd’hui batch Oui, pour rien au monde je regrette ce que j était, ce qui s est passé et ce que je suis désormais et ce n est qu’ un début. On apprend tellement de la vie finalement et Oui, aujourd hui, je ne veux plus la subir mais simplement la VIVRE. Hâte de te lire de nouveau, tu nous fait rassure vraiment a travers tes petites anecdotes super sympa. Ravie que la vie t ai mise sur mon chemin, je ne t es pas choisie mais …… Tu fais également parti d un beau cadeau de ma vie. Bisous belle soeur

    1. Oh merci pour ton commentaire super gentil <3
      Je suis vraiment fière d'avoir une belle-sœur comme toi, et bravo pour le regard que tu portes sur ta vie 😉
      J'adore ma belle-famille hihi 🙂
      Bisous

  5. Merci beaucoup. J’adore vos représentations dans la totalité que nous traversons tous chacun.
    Ça m’aide de visualiser ces schémas de vie….merci beau travail 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *